Soccer… conditionnel (chapitre 2)

À l’idée de gagner ces billets, mes yeux étaient gros comme des deux dollars. Le CF-MONTRÉAL! C’est mon équipe de soccer préférée, et à chaque fois que je regarde un match à la télé avec mon père, je regarde les loges comme si je regardais une merveille du monde. C’est le paradis à mes yeux!

C’est alors que la réalité me saute aux yeux: comment participer sans équipe?  Je devrais demander aux voisins qui jouent au soccer avec moi, mais avec eux, les chances sont absolument nulles.   La voix de ma mère me change les idées.  « Viens manger! » lance-t-elle depuis la cuisine.

Pendant le souper, j’explique la situation à mes parents. Mon père est plutôt pour l’idée, mais ma mère est assez contre (ma grande sœur, toujours sur son téléphone même à table, ne m’a pas partagé son opinion). La raison pour laquelle ma mère hésite, c’est cette histoire de conditions. Je lui ai dit que c’était sûrement très banal, comme par exemple la limite d’âge des participants, mais elle n’a pas l’air convaincue.  Le souper s’est fini et je me suis couché, mais pas sans avoir répondu au courriel.  Malgré l’opinion de ma mère, j’ai pris ma décision : je vais participer! 

Le lendemain en me levant, la première chose que je fais, c’est d’ouvrir ma boîte courriel.  Un message de Soccer Montréal m’attendait. Le titre est « les conditions ».  Je suis à la fois excité et inquiet.  Qu’allait-on exiger de nous?  Dans quoi m’étais-je embarqué?

6 commentaires sur “Soccer… conditionnel (chapitre 2)”

  1. La façon dont tu racontes ton histoire donne du suspense. J’ai très hâte aux conditions car tu nous tiens en haleine du début à la fin. Bravo!

  2. C’est super, mais je trouve que tu aurais pu le faire un peu plus long. Sinon, c’est absolument génial: tu racontes si bien ton texte! On voit que c’est un sujet qui te passionne!

  3. J’ai très hâte au chapitre suivant. C’est fou comme tu réussis à garder le suspense à chaque tome. J’espère que tu vas un jour nous dévoiler quelles sont ces conditions. Bravo, super texte, continue comme ça, garde un bon rythme pour ton écriture. Je l’adore et en plus j’aime le soccer. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *